mon test AC Unity (PC)

ACU 2014-12-21 17-42-25-28

Bonjour à toutes et à tous ! 

Comme prévu, et après de nombreuses heures de jeu sur la version PC d’Assassin’s Creed Unity, je vais essayer de vous donner mes impressions sur ce nouvel opus de la licence. J’espère que cela apportera certaines réponses à vos questions.

ATTENTION : Cet article comportera des SPOILS, donc si vous n’avez pas commencé ou terminé le jeu, passez votre chemin. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas averti 🙂

LA PRÉSENTATION :

Ce nouvel épisode se joue en Fance et va tout simplement nous raconter les histoires de personnages différents que sont Jacques de Molay, Robespierre, Napoléon ou encore Louis XVI sachant que tout cela tourne autours de nos deux personnages principaux que sont : Arno Victor Dorian et Elise De La Serre (respectivement Assassin et Templier). Le tout dans la joie et la bonne humeur !!

LE COMMENCEMENT :

Comme tout bon « Assassin » qui se respecte, je suis tout ému de pouvoir découvrir ce nouvel épisode, qui se passe d’ailleurs chez nous, dans notre beau pays qu’est la France. Certes l’époque (révolution française) n’est pas très sympa à vivre, ou à revivre, mais bon : la révolution, la guillotine, les riches, les pauvres… tout est là pour nous en mettre plein la vue autant sur le plan des infrastructures que sur le plan historique. Mais voyons ça de plus près !

Je commence gentiment ma partie, et me voilà que je suis le petit Arno Dorian, j’ai à peine la dizaine d’années, et je suis mon père de partout, les décors sont sublimes, l’ambiance est au rendez-vous, et déjà on peut ressentir des picotements dans les yeux (et surtout les miens) tellement c’est beau. J’ai aussi des palpitements dans les mains car je prends conscience que c’est nous qui avons le contrôle de cet environnement aussi majestueux ! Les premières minutes sont d’une importances capitale dans un jeu vidéo et là ça commence fort, très fort.

Après une mise en bouche où l’on voit notre propre père mourir, on se dit que le petit Arno va vite devenir la clé de voûte de cet Assassin’s Creed pour venger son père. Mais que neni, car il est recueilli par son père « adoptif  » qui est tout simplement le père de notre chère Elise De La Serre, prénommé François. L’histoire va prendre une tournure importante au moment où on fait croire que c’est Arno qui a assassiné Monsieur De La Serre et c’est là que l’intrigue commence.

MES BALBUTIEMENTS :

Le prologue d’AC Unity est simpliste et basique. Une étape obligé depuis quelques opus afin d’avoir accès aux fonctions du jeu mais très vite on vous donne les pleins pouvoir pour vous immerger au mieux dans le jeu. Un peu plus tard dans le jeu, on vous envoie dans un souterrain, qui se révèle être votre QG (enfin surtout le QG des Assassins). Après une discussions entre Arno et les membres de la confrérie, on vous fait boire une potion dans le calice qui vous fait entrer dans la confréries des Assassins… c’est cool ! 😉

Très vite, en suivant le fil de l’intrigue principale, je m’aperçois que je suis un pion manipulé par mes sentiments amoureux envers Elise, représentante des templiers, nos ennemis de toujours, mais aussi par mes « pères » qui me font aller d’un côté, et de l’autre pour récupérer des indices, pour aller voir si lui ou un autre n’est pas une taupe au sein des Assassins. Je ne me sens pas plus impliqué que ça dans la trame principale du jeu. C’est dommage car le début avait tout pour me plaire , et je vois mes rêves de « confrérie » disparaître au détriment d’une histoire impliquant tout un tas de personnes plus ou moins fictif pour l’époque (d’ailleurs on ne pourra tirer partie des personnages fictif, de peur de trop détourner l’attention du joueur et lui mentir avec la fameuse règle des 30 secondes).

 

J’AVANCE ….:

Mon sentiment de me prendre pour un « pigeon voyageur » se confirme malheureusement au fil des séquences, et des mémoires…. Je prends 100 fois plus de plaisir à faire les coffres blanc, rouges et les cocardes, qui sont les objectifs secondaires, et qui pour moi sont quasiment des objectifs de premier plan tellement l’intrigue principale ne m’attire pas plus que ça. 

On notera aussi que l’on traverse des failles temporelles pour aller chercher diverses informations, mais bon je ne trouve pas ça d’une très grande importance. Je prends un plaisir immense sur le fait de  « visiter » l’ancien Paris des années 1789 ! C’est juste impressionnant de voir à quel point tout cela a pu être remodelé et retranscrit dans ACU. Chaque coin de rue, chaque millimètre est quadrillé, modélisé, et surtout mappé de façon à que cette partie soit « jouable » : c’est à dire que l’on peut escalader, ou tout simplement interagir, avec les décors qui sont d’une finesse à tomber. Le souci du détail apporté dans le jeu est juste splendide et je ne parle même pas des éclairages qui sont d’une diversité monstrueuses ( dans le bon sens bien sur ), ou encore le nombre de sprites animés à l’écran.

Je trouve que techniquement, ACU met une claque visuelle énormissime à tous ces pseudo jeux où l’on est dans un couloir du début à la fin, et qu’au final on ne voit même pas ce qu’il se passe autours. Là je peux vous dire que la globalité de la map de ce nouveau Assassin’s Creed est juste hallucinante de réalisme, de performance technique, mais aussi , et là je vous tire mon chapeau : que tout cela reste agréable à jouer, et c’est là le point fort des AC, à savoir transformer une chose compliquée à la programmation à un jeu où les joueurs peuvent prendre un énorme plaisir à y jouer. BRAVO aux développeurs !

Vous allez certainement me dire que je vante les mérites de ce nouvel AC car je suis un fan aveuglé ? NON pour vous répondre honnêtement. Certes le jeu est rempli de points positifs, mais également de point négatifs. Je vais un peu continuer dans le positif, en vous disant que de mon coté sur PC (I5 4690, gtx 780 OC 3Go, 8Go ddr3) tout se passe bien, quasiment pas de bugs, ou alors des bugs minimes (n’oublions pas que nous sommes dans un open world et que les bugs peuvent arriver à n’importe quel moment même en ayant testé 2000 fois cette zone).

Mais j’ai envie de vous dire, pour l’avoir fini ce dimanche, que je suis ultra déçu de l’histoire principale, car pour moi, elle est vide et n’apporte pas grand chose dans son intrigue au complet. La fin est juste comme un caillou qui tombe à l’eau.

SPOIL…. Robespierre fait une apparition plus que moyenne, il vous donne un indice sur la position de Germain, et au final on se retrouve à sauter 3 fois sur un gars avec un objet greffé du fragment de la pomme d’Eden (une épée stylée avec la foudre comme pouvoir intégré), et tout ça pour voir mourir notre chère et tendre amour Elise, et comme par hasard Arno n’a même pas pu la sauver, car coincé… sous un caillou évidemment ! Mouais comment dire…

MA DÉCEPTION :

La je vous vois monter sur vos grands chevaux « les bugs, les MAJ, uplay, le bordel complet » ce n’est pas faux, mais car il y a un mais, je ne suis pas quelqu’un qui juge un jeu aux travers de ses bugs, car étant plus jeune, avec ma pauvre NES je jouais à des jeux ultra bugués, et donc je vais essayer d’en faire abstraction et vous donner en version brut de décoffrage mes points négatifs que j’ai pu relever dans cet AC UNITY.

Par où je commence : simplement dans le fait que trop c’est trop ! Pourquoi avoir mis autant de personnages dans une seule et même histoire ? Ne prendre que deux ou trois personnages centraux et en tirer la quintessence aurait été plus approprié. On a voulu donner un coté historique dans ce nouvel épisode, mais au final on y perd au niveau gameplay. Il manque plusieurs éléments positifs dans cet opus pour en faire un grand jeu. Les raisons sont diverses et variées, mais je vais ici vous exposer les miennes, et vous pourrez simplement en débattre en mettant un commentaire ci-dessous pour me dire si vous êtes d’accord ou pas.

Dans mon cas les points négatifs sont assez nombreux : on se demande pourquoi (du moins sur pc) on ne peut plus créer plusieurs sauvegardes, où encore pourquoi on ne peut pas se servir quand on le souhaite de la lame secrète qui est juste l’élément et la marque de fabrique de cette franchise. Pourquoi avoir supprimé le mode « multijoueurs » alors que tous les épisodes avaient rencontrés un franc succès avec ce mode, et là on l’enlève volontairement pour au final faire quelques missions en co-op. Assez louche comme choix. 

Un truc super simple comme le « compteur de jeu » n’est plus là. Ok, donc on ne sait pas combien de temps j’ai joué, combien d’ennemis j’ai tué ou encore combien de km j’ai parcourus Certes ACInitiates est là pour combler un peu ce vide, mais ACInitiates quoi… Là où soit disant tout est synchronisé, on ne nous annonce rien des défis. Les accomplissements dans ACInitiates nous rapporte quelques 600 point d’expérience en faisant des actions particulières (tuer tant de personnes à l’épée, saut de la foi ou encore faire un roulade) mais rien ne nous indique quand la mission est terminée et on se retrouve à faire 1357 tués avec l’épée, alors qu’il en fallait que 300 et on perds en temps et en statistique des heures précieuses pour ouvrir ces fameux coffres jaunes. D’ailleurs là aussi on ne nous dit rien à part au moment d’ouvrir le coffre… « ah non désolé il vous manque 5 niveaux pour l’ouvrir » . Bref, un manque de synchro là aussi.

On peut aussi parler de la lame, qui au final est activée de façon automatique, quel dommage ! L’arbalète est cool, mais avoir que 2 types de flèches… Oo ! j’aurais préféré avoir 4-5 flèches différentes (poison, étourdissement, mort , contrôle d’adversaire…) cela aurait été beaucoup plus intéressant et amusant. Le tuto sur l’équipement n’est pas assez complet, et ne nous rappelle pas assez souvent à l’ordre, qu’il faut bien s’équiper pour nous faire gagner en discrétion, en attaque, ou encore en portée (fiole de soin, flèches,….) dommage, car on y pense pas forcément, et au final on se retrouve avec des vêtements tout pourris jusqu’à la moitié ou les 3/4 du jeu !

Les tenues complètes, on ne sait pas ce qu’elle font, si c’est juste un drap par dessus nos équipement avec ses stats, ou alors une tenue qui a ses propres stats et donc joue en notre faveur ou défaveur 🙁 . Un soucis aussi sur la map est assez chiant, sur le fait que lorsque nous avons fini de récupérer tous les coffres rouges ou encore les cocardes, il y en a qui s’affiche encore au cours de notre avancement de l’histoire principale Oo. Trés bizarre !!  Mais en fouillant un peu, on peut découvrir dans un sous menu, de sous menu, que l’on peut dépenser des points ultra rare « HELIX » pour acheter l’emplacement entre autre de tous ces coffres et cocardes. Pas top les indications à ce sujet.

Je pourrais en écrire encore et encore sur les points à améliorer, mais en tout cas, un gros point positif à été enlevé du jeu « les écoutes ». MERCI d’y avoir pensé, car c’était vraiment ennuyeux…… !!!!

Je vais finir avec l’application « companion », sur laquelle je passe beaucoup de temps, mais encore une fois, c’est assez mal gérer, car y’a des missions où les assassins partent entre 12h et 16h , et pendant ce temps on ne peut rien faire ! C’est d’un chiant…. !!! Et tout cela pour quoi ?? SPOIL : gagner la tenue d’Altair !! Vous me connaissez avec Altair, alors je vais finir le companion à 100% 🙂

MON VERDICT : ( SPOIL )

Je ne vais pas vous cacher que ce jeu m’a énormément plu, m’a fait passer beaucoup de temps….mais pas sur l’histoire principale , dommage ! Je suis assez mitigé sur le fait que ce n’est pas encore un vrai assassin dans le sens où on a un début de confrérie au début du jeu, mais vers la fin on nous vire comme un malpropre de l’élite des Assassins et on se retrouve au final, seul, sans attache, à se battre simplement pour tuer ou faire disparaître un ennemi de plus en se disant : « voilà tu l’as tué, c’est cool…et alors ? » !! 

Elise n’apporte pas grand chose dans le jeu, en sachant que notre héros est fou amoureux d’elle depuis son plus jeune age, on aurait pu imaginer une fin plus romantique…mais bon !! Les missions co-op , de vol ou les failles sont d’un ennui, et de plus une fois finies elle ne disparaissent pas de la map ! C’est un peu gênant !

Dans ce jeu, je me suis retrouvé à faire la taupe, ou encore le pigeon voyageur au travers des quartiers parisiens (plus ou moins pauvres), et pour cela merci, car j’ai pu en prendre plein les yeux, chaque coin de rue montre la capacité des devs de chez Ubisoft à faire du bon boulot, mais en contre partie , il faut des scénaristes pour écrire une trame de A à Z et surtout une fin digne d’un AC2 ou encore ACB ! 

La communauté n’en peut plus de voir des fins plus que moyenne, voir décevantes…. Mais à contrario, j’ai kiffé ce jeu pour son ambiance, son level design, ces animations au cœur de cette ville désarticulées de ses opinions, des monuments plus impressionnants les uns que les autres, des intérieurs à couper le souffle, et des effets de lumières à redonner la vue à un aveugle ! 

Vraiment cet AC est encore une fois une exposition d’exploits technique, mais il manque cruellement de gameplay, d’un petit plus pour que l’ensemble te donne cette émotion unique d’un jeu qui avait une âme et qui depuis quelques années commence à perdre de sa superbe ! Dans le jeu, on coupe souvent la corde qui nous tire vers le haut… Mais ubisoft ne commencerait-il pas à doucement à tirer vers le bas ? La fin d’Assassin est venue… Il faut , à mon avis finir en beauté et ne pas pousser le bouchon un peu trop loin en voulant se remplir les poches et oublier la communauté et les vrais fans de la première heure ! Il faut se recentrer sur l’essentiel : l’animus, la confrérie, la pomme d’eden et les templiers; mais pour cela il faut un ultime épisode qui supplanterai tous ces derniers jeux moyens de la série.

Je vais finir ce test par un grand remerciement à Ubi pour nous livrer des jeux de grande qualité, mais prenez garde, car le succès peut mener tout droit à l’échec ! Il faut savoir prendre de bonnes décisions au bon moment pour terminer en fanfare, alors je vous fait confiance et régalez-nous encore pour un ultime opus pour 2015….ou 2016 !

A bon entendeurs mes amis….

 

( Merci à Jordan pour la correction 😉 )

 

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Myspace
  • Google Buzz
  • Reddit
  • Stumnleupon
  • Delicious
  • Digg
  • Technorati
Author: acbatjr View all posts by
Bonjour à tous. je suis un jeune homme de 36 ans, passionné comme beaucoup par le jeu vidéo, et depuis quelques années je me suis lancé dans une collection folle, mais intéressante qui touche la franchise de chez Ubisoft : Assassin's Creed. Je viens par ce site, vous proposer ma collection dédiée à la série, qui, j'espère vous plaira et vous fera passer de bon moments. Bonne visite à toutes et à tous !!

3 Comments on "mon test AC Unity (PC)"

  1. Héloïse 22 décembre 2014 à 12:13 - Reply

    Très bel article, et très intéressant ^^

    • acbatjr 22 décembre 2014 à 13:17 - Reply

      Bonjour,
      Merci Héloïse pour ton commentaire, et content que l’article t’ai plut ! à bientôt !

  2. Xavier 12 août 2016 à 21:34 - Reply

    Coucou,
    Merci pour ces images. La version PC de ce divertissement a l’air trop cool. Pour ma part, je n’ai joué qu’à un seul jeu Assassin’s Creed et il était sur mobile. Je l’avais téléchargé sur un site comme celui-ci : http://m.mobifun.fr/ . Le graphisme était en 2D, mais cela n’empêchait pas les scènes d’action d’être à couper le souffle.
    À bientôt

comment